Share |

mots-clés

livres

photographie documentaire

articles connexes

art documentaire ?

autochrome A1807

ceux qui aiment les lundi

höfer

looking at atget

paysages extranaturels ?

ponte city

quelles vies !

robert adams, l’endroit où nous vivons.

S.O.S. Save Our Souls

Ensembles, Hortense Soichet
29 septembre 2014, par b-sider

De 2011 à 2013, Hortense Soichet a réalisé une « topographie » de 4 quartiers de logements sociaux à Montreuil (Seine-Saint-Denis), à Colomiers (près de Toulouse), Carcassonne et Beauvais. L’ensemble de ce travail comprend des photographies des espaces intérieurs, des points de vue de l’intérieur vers l’extérieur et des entretiens avec les habitants.
Une des particularités de la photographie est de pouvoir s’inscrire dans de multiples formes de présentation. A chaque restitution correspond une manière différente de faire dialoguer les photographies entre elles. Dans le travail commun effectué ici par l’éditeur et la photographe le rythme et la place des photographies, l’alternance avec les textes font partie d’un ensemble.
Ce faisant, Hortense Soichet s’inscrit ostensiblement dans l’esprit de la photographie documentaire. Sa vision directe et claire, sa neutralité affirmée, l’engagent dans la voie des photographes américains qui ont fait le renouveau de cette esthétique dans les années 70. Le faux-semblant « d’absence de style » et la série systématique, ne sont pas là comme concept « ex-nihilo ». Le « New Social Documentary » se prolonge avant tout par un acte politique. Ici c’est l’espace du quotidien des habitants de ces ensembles qui devient une œuvre poétique à part entière grâce à l’intervention « a minima » de la photographe. Dans le même temps, la vision d’une population des quartiers populaires qui serait, plus que les autres, aliénée par le quotidien est bouleversée. Le chez soi, même celui qui est normé par la construction en masse des années 60 et 70 est en réalité un espace de liberté et d’expression. Page après page, chaque lieu, chaque photographie devient alors une histoire. On touche peut-être à l’essentiel. Car il s’agit avant tout de la faculté des œuvres à nous communiquer ces autres histoires ou les histoires des autres qui nous permettent de penser. N’est-ce pas là la définition de l’art, c’est-à-dire d’un art comme moyen de penser ?

Hervé DEZ

En savoir +

Ensembles : Habiter un logement social en France (Montreuil, Colomiers, Beauvais, Carcassonne)

Créaphis éditions, 2014.
Textes de Michel Poivert et Jean-Michel Léger.
20€

http://www.hortensesoichet.com/

http://www.editions-creaphis.com/