Share |

mots-clés

livres

albanie 1858-1945 : un voyage photographique
26 mai 2011, par b-sider

Présenté par Loïc Chauvin et Christian Raby, Paris, Écrits de lumière, 2011, 94 planches, 19 euros
Méconnue en Occident, la photographie albanaise constitue pourtant un des fonds photographiques les plus riches des Balkans et parmi les plus importants d’Europe. Ce livre tente de lui rendre hommage.

Exhumée après un demi-siècle d’isolement du pays, cette œuvre photographique aux accents ethnologiques nous fait découvrir en toile de fond différents visages de l’histoire peu connue de l’Albanie, depuis l’occupation ottomane jusqu’à l’indépendance du pays.

L’histoire de la photographie albanaise commence avec Pjetër Marubi qui enregistrera sa première photo en 1858. Sur trois générations, la dynastie des Marubi accumulera plus de 120.000 négatifs (90% sur plaque de verre).

Mais la photographie albanaise ne se résume pas à cette seule famille de photographes, des dizaines d’autres artistes on opéré en Albanie à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

L’impressionnante galerie de portraits qu’ils laissent derrière eux oscille entre témoignage social et travail artistique. Les modèles posent inlassablement devant des décors peints pratiquement inchangés au fil des décennies dans des mises en scènes composées comme de véritables tableaux.

Ce livre présente un aperçu historique de la photographie albanaise à travers le regard d’une douzaine d’artistes sur une période qui court de 1858 à 1945.

format 16 x 19 cm, 128 p., 94 photos en bichromie Éditions Écrits de lumière
commander ce livre

documents pdf - présentation du livre - – 5.4 Mo