Share |

mots-clés

expositions

photojournalisme

articles connexes

emphas.is : renaissance du photojournalisme ?

Jours de guerre

world press, rena efendi, transylvania built on grass

solutions
5 septembre 2013, par b-sider

par les photographes de l’agence NOOR
Nina Berman, Pep Bonet, Alexandra Fazzina, Stanley Greene, Yuri Kozyrev, John Lowenstein, Kadir van Lohuizen, Francesco Zizola.

Vouloir donner du sens aux images à tout prix dans l’intention d’informer, neutralise les capacités poétiques qu’offre le document photographique. Comment laisser de l’espace à l’imagination du spectateur tout en l’informant ? Le « photojournalisme d’auteur » tente cette équation impossible en pariant que la sensibilité du photographe peut s’additionner à la transmission de nouvelles connaissances. Est-ce une entreprise déraisonnable ? Pour s’en rendre compte il faut aller voir l’exposition « Solutions » des photographes de l’agence NOOR.

Après « Conséquences » en 2009 sur les changements climatiques, ces photographes « concernés » (humanistes pour faire court), dans le sens où l’était Eugène Smith, nous délivrent un nouveau message collectif sur l’état du monde : oui, il est possible de faire autrement pour un monde durable ; en voici la preuve par l’image à travers plusieurs histoires humaines dans différents pays du monde – Brésil, Chine, Congo, Cuba, Islande, Kenya, Russie, U.S.A. Pourtant, ce serait une erreur de se contenter du sens politique et humaniste des photographies. Pour se laisser aller aux délices des images avant que la raison nous rattrape, il faudra donc regarder les photographies sans lire les légendes. Ensuite, seulement, on pourra doubler le plaisir par la satisfaction d’en savoir plus.

Exposition jusqu’au 13 octobre
Maison de la Photographie Robert Doisneau
1, rue de la Division du Général Leclerc, 94250 Gentilly
tél : 01 55 01 04 86