Share |

mots-clés

multimedia

web-documentaire

articles connexes

à l’abri de rien

in situ

Un vendredi soir au club vidéo

welcome to pinepoint : les objets multimédias sont-ils modernes ?

soul patron
11 mars 2012, par b-sider

Le but du projet est de faire ressentir à l’utilisateur l’atmosphère du Japon en le plongeant dans la religion, la culture et la société japonaise avec un focus sur Mizuko Jizo.

Soul Patron a été entièrement produit et réalisé par Frederik Rieckher, 25 ans, en 5 mois, dans le cadre de son master “Media Direction” à l’“University of Applied Sciences” à Darmstadt en Allemagne.

C’est un web documentaire à propos de Mizuko Jizo et le Japon. Jizo Mizuko est la gardienne des enfants, en particulier ceux qui meurent avant leurs parents et ceux qui sont nés abandonnés. Dans la mythologie japonaise, ces enfants sont incapables de trouver leur chemin vers l’au-delà. Jizo sauve ces âmes et les cache des démons dans le pli de sa robe. Il est composé de 34 scènes qui comptabilise au total 6 heures.

Soul patron utilise de manière intelligente le croisement du film et de l’interactivité du web. Si il existe une narration qui embarque l’internaute dans une histoire, il n’y pas pour autant de montage. C’est l’internaute, qui, en choisissant la scène suivante, crée un montage. Agencées en poupée russes, les plans permettent d’approfondir, d’explorer, quand et où l’internaute le souhaite. Frederik Rieckher fait preuve d’un réel maîtrise en conservant une vrai cohérence esthétique d’un bout à l’autre de cette hybridation, ni vraiment film, ni vraiment web.

http://www.soul-patron.com/

http://soul-patron.com/blog/